Un pas décisif vers l’industrialisation de matériaux nanoporeux

Meilleure compression de gaz pour leur stockage, solutions de refroidissement pour les data centers ou les bâtiments, purification de l’air, accélération de cicatrisation… autant d’applications pour lesquelles les matériaux nanoporeux (MOFs) seront utilisés pour répondre aux grands défis de demain en santé et en énergie. En 2018, les partenaires d’un projet européen ont développé deux procédés de synthèse des MOFs à l’échelle préindustrielle et à un coût compétitif rendant possible ces applications.

Vers l’article Un pas décisif vers l’industrialisation de matériaux nanoporeux