17 06, 2019

Vers une détection plus précoce des maladies de la moelle épinière au moyen de l’IRM à ultra-haut champ

2019-06-17T09:39:05+02:00Catégories : Non classifié(e), VIVANT|Mots-clés : |

Vers une détection plus précoce des maladies de la moelle épinière au moyen de l’IRM à ultra-haut champ Une équipe du Centre de résonance magnétique biologique et médicale, en partenariat avec Siemens Healthcare, a montré qu’il était possible d’observer in vivo des sous-structures de la moelle épinière avec une meilleure résolution grâce à un appareil d’IRM à 7 teslas. Vers l’article Vers une détection plus précoce des maladies de la moelle épinière au moyen de l’IRM à ultra-haut champ

17 06, 2019

Un gilet pour suivre l’activité cardiaque et respiratoire des animaux de laboratoire

2019-06-17T09:24:49+02:00Catégories : VIVANT|Mots-clés : |

Un gilet pour suivre l’activité cardiaque et respiratoire des animaux de laboratoire Proposer des dispositifs connectés permettant un suivi physiologique des animaux de laboratoire sans anesthésie ni chirurgie, tel est l’objectif des chercheurs du laboratoire TIMC-IMAG (CNRS/Université Grenoble Alpes/Grenoble INP/VetAgro Sup) avec leur gilet mesurant les paramètres cardiaques et respiratoires de rongeurs. Breveté et bientôt disponible grâce à la jeune société Etisense, issue du laboratoire, cet outil, offre de nouvelles perspectives pour améliorer à la fois les résultats de la recherche scientifique et le bien-être animal. Vers l’article Un gilet pour suivre l’activité cardiaque et respiratoire des animaux de laboratoire

15 04, 2019

Un micro-spectrofluorimètre pour étudier les objets d’art in situ

2019-06-12T16:14:37+02:00Catégories : SOCIÉTÉS|Mots-clés : |

Un micro-spectrofluorimètre pour étudier les objets d’art in situ Pour analyser sans prélèvement la composition des pigments et liants sur des œuvres fragiles et non transportables (enluminures, estampes, peintures murales…), une équipe de l’Institut de recherche sur les archéomatériaux1 et de l’Institut des sciences moléculaires2 a mis au point un spectrofluorimètre portable. Une licence de commercialisation a été signée avec la société Freiberg Instruments. Vers l’article Un micro-spectrofluorimètre pour étudier les objets d’art in situ

Aller en haut