Description du projet

PLANÈTES ET UNIVERS

L’inversion régulière des vents de l’équateur : un modèle complet à partir de la turbulence atmosphérique

Face à la complexité des phénomènes et à la limite des moyens de calcul, les modèles climatiques se construisent sur des paramètres ajustables et des approximations de la physique des fluides. Cela influence significativement leur précision et leurs prédictions. Dans un nouveau modèle, des chercheurs de l’Institut de recherche sur les phénomènes hors équilibre montrent le caractère générique de l’inversion régulière des vents au-dessus de l’équateur, et soulignent les limites des modèles climatiques. Ces travaux ont été publiés dans la revue Physical Review Letters.

cnrs_20080001_0643-web