Description du projet

VIVANT

Les microtubules « sentent » le volume cellulaire

Lors du développement embryonnaire précoce, l’embryon maintient un volume constant alors que ses cellules se divisent rapidement, conduisant à la réduction progressive du volume cellulaire. Le fuseau mitotique qui sépare les chromosomes lors des divisions cellulaires est capable d’adapter sa taille au volume cellulaire. Une équipe de l’Institut Jacques Monod a identifié un mécanisme dépendant des microtubules, permettant au fuseau mitotique d’adapter sa taille tout en maintenant un temps d’assemblage constant. Ce mécanisme pourrait permettre aux cellules de se diviser avec succès quelles que soient leurs tailles. Cette étude a été publiée dans la revue Developmental Cell.

Lacroix_BREVE_DevCell-web
Lacroix_2018_vignette-web