Project Description

SOCIÉTÉS

Les langues des signes peuvent révéler la structure logique cachée des langues parlées et leurs limites

Les langues des signes peuvent révéler des aspects cachés de la structure logique de la langue parlée, mais elles soulignent aussi ses limites, car la parole manque des riches ressources iconiques dont les langues des signes font usage en plus de leur grammaire très sophistiquée. C’est ce que suggère Philippe Schlenker, chercheur à l’Institut Jean-Nicod (UMR8129, CNRS / EHESS / ENS Paris) et professeur à New York University, qui mène depuis près de dix ans des recherches sur la langue des signes française (LSF) et la langue des signes américaine (ASL). Ses travaux ont récemment fait l’objet d’une publication dans la revue Theoretical Linguistics, avec neuf commentaires de spécialistes du domaine.

AdobeStock_187881706-web