Description du projet

MATIÈRE ET PARTICULES

Le rôle de la quasi-fission dans la synthèse des nouveaux éléments super-lourds

Au cours d’une expérience réalisée auprès de l’accélérateur de l’Australian National University (ANU Canberra, Australie), une collaboration franco-australienne impliquant le GANIL, l’IPNO, l’IRFU/DPhN et l’ANU a pour la première fois identifié en numéro atomique Z jusqu’au plutonium (Z=94), et en masse A les fragments créés dans des réactions de quasi-fission.

FaitMarquant_Cube_Fluox
AdobeStock_165187987-web