Project Description

MATIÈRE ET PARTICULES

La rupture à grande vitesse du silicium monocristallin

Le bris d’une glace ne laisse aucun doute, les matériaux fragiles éclatent à des vitesses fulgurantes et en des motifs complexes. Au-delà d’éviter sept ans de malheur, le phénomène intéresse de nombreux domaines, comme celui des cellules photovoltaïques. Des chercheurs du Laboratoire de mécanique des contacts et des structures ont ainsi étudié la rupture du silicium monocristallin, afin de mieux comprendre la vitesse et la morphologie des fissures. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Communications.

Rupture-grande-vitesse_phototheque_web