Description du projet

VIVANT

Après un siècle d’attente, un premier modèle de la libération des gaz par l’hémoglobine

Les hémoglobines transportent des gaz tels que le dioxygène dans le corps. Alors que leur rôle est connu depuis un siècle, le détail du processus restait mal compris à cause de réactions trop rapides pour être observées. Des chimistes de l’Institut de chimie radicalaire (ICR, CNRS/Aix-Marseille Université) et des universités de Frankfort et de Tokyo ont proposé un premier modèle théorique expliquant le phénomène. Ces travaux, publiés dans Nature Communications, remettent en cause le déroulement jusque-là supposé de la réaction.

cnrs_20110001_0773-web